RENCONTRES GRÉGORIENNES

16-17 octobre 2021

Paray-le-Monial

COR AD COR LOQUITUR

LE CŒUR PARLE AU CŒUR

« Devise qui nous donne une indication sur la manière dont Saint John Henry Newman comprenait la vie chrétienne : un appel à la sainteté, expérimenté comme le désir profond d’entrer dans une intime communion avec le Cœur de Dieu. Il nous rappelle que la fidélité à la prière nous transforme progressivement à la ressemblance de Dieu… »

Les Rencontres grégoriennes sont un lieu de transmission et de formation auprès des musiciens actifs dans les paroisses, communautés et diocèses, œuvrant pour l’Église dans le but de répondre aux demandes du chapitre VI de Sacrosanctum concilium, notamment le n°116 concernant le chant grégorien:

« L’Église reconnaît dans le chant grégorien le chant propre de la liturgie romaine ; c’est donc lui qui, dans les actions liturgiques, toutes choses égales d’ailleurs, doit occuper la première place »

Elles sont également le lieu de rencontre pour les catholiques attachés à la pratique du chant grégorien en tant que trésor appartenant à une unique tradition, au sein des deux formes du rit romain.

Lien : https://www.rencontresgregoriennes.com/

En l’honneur de Saint Joseph

Voici un petit article sur St Joseph paru dans le numéro 158 de Cantate Domino.

L’hymne grégorienne «Te Joseph celebrent»: perspectives liturgiques et théologique

Lorsque l’Église entre dans la Solennité de « Saint Joseph, époux de Marie », en célébrant les premières vêpres de la liturgie romaine, elle passe par le porche de l’hymne « Te Joseph celebrent ». Il est bon de nous remémorer ici que « la liturgie est ce que nous donne l’Église pour nourrir notre foi et nous structurer en croyants », ou encore, pour reprendre la formulation conciliaire, « elle est […] la source première et indispensable à laquelle les fidèles doivent puiser » La « Mère Église », dans sa pédagogie, nous confie donc l’hymne « Te Joseph celebrent » pour découvrir l’œuvre de Dieu dans la vie de saint Joseph, imiter son exemple et recevoir plus amplement le secours de son intercession, et ce depuis la fin du XVIIème siècle.

C’est en effet, le 21 novembre 1671, sous le pontificat de Clément X, que la Sacrée Congrégation des Rites proclamait par décret ‘Urbis et Orbis’, l’élévation de l’office de saint Joseph au rit double de seconde classe, en même temps que l’approbation d’hymnes et antiennes propres. Devant « Caelitum Joseph decus »(Matines) et « Iste quem laeti »(Laudes), se trouve donc l’hymne grégorienne « Te Joseph celebrent », reprise par la suite pour la fête mobile du « Patronnage de Saint Joseph », puis dans la Fête de « Saint Joseph artisan » célébrée encore aujourd’hui le 1er mai (Hymne des 1ères et 2èmes  Vêpres).

Lire la suite…

Laus in Ecclesia II

La suite du premier Manuel officiel de la Schola Saint Grégoire est paru :
couverture-tome-2
Tome 2 édité par © Traditions Monastiques
Préface du Cardinal Robert Sarah
Illustration par Joëlle d’Abbadie400 pages en couleur
Format 182 x 257 mm
Pour compléter ce manuel, voici une version provisoire l’Aide mémoire de psalmodie.
Cet aide-mémoire sera corrigé prochainement.